Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Louloutes  -  Equipage féminin

Des Filles sur l'eau vous racontent leurs régates !

Dans la peau de Mozart

Dans la peau de Mozart

Les régates approchent, la préparation est à son comble. On a attaqué les fiches de postes. Les games sont écrites.

Comme chaque impro de partitions, y a des fautes au début, on retravaille, on crée l'harmonie. Et t'inquiète Ô toi mon fan, que la régate ça va être un concert de folie.

Quand toi tu penses à Mozart, tu penses au classique et piano... Bref je n’y connaissais pas grand chose, mais ce WE tout a changé ! J'ai quitté ma Grande Voile pour remplacer le temps d’un entrainement Mozart, écrire et harmoniser les partitions des différents artistes.

Pianoter c'est :

- Jouer le chronomètre au départ des manches de régate

- Ecouter le chef d’orchestre, c’est-à-dire Marine ta skipette

- Annoncer le positionnement de notre J80 préféré sur le parcours (annonces des bouées)

- Annoncer les positions relatives des autres voiliers (annonces cap/vitesse sur une même amure - n'est ce pas Marie-Hèlene?)

- Jouer à un rythme sans repos du tangon, du hale bas et amure. Et ca c'est toujours quand on envoie et/ou affale le spi. D'ailleurs quand on affale le spi, Mozart rentre dans le carré et se place sous le capot avant pour aider le N1 à récupérer la voile

D'ailleurs Mozart ce n’est pas que du classique, c'est aussi du blues ! Vache, a chaque descente dans le carré, c'est 3 bleus de gagnés à chaque fois, surtout si t'es petit comme Mozart et que la marche est pas fixée ! Grrrrrr.

- Gérer le génois au niveau de l’enrouleur, taquiner la drisse de genois. Si t’as de la chance et que tu zappes le taquet, Val à la GV t’aidera mais sinon t’as pas intérêt à oublier si tu veux rester un voileux et pas devenir un galérien

- Régler la balancine si besoin

- Etre en permanence au rappel à tribord, ou à bâbord, fonction des ordres d'empannage ou virement, et changer d’un bord à l’autre avec délicatesse et rapidité, accompagné du N1 et cela toujours après l'embraque.

- Sans oublier de manager les entrées et sorties de matos du carré (surtout les pauses goûter !)

Bref la musique c’est aussi du sport, et le sport est également parfois une douce et entraînante musique, surtout quand elle est rythmée par les vagues et accompagnée d’un vent favorable.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article